Rechercher sur cd1d.com...
Album

Novo Rock

Description

69 est un duo mixte formé par Armand Gonzalez et Virginie Peitavi, dont la musique évolue dans un univers qu'ils désignent eux-mêmes par l'expression "novo rock". Chant, guitare, Moog, guitare barytone et boîtes à rythmes millésimés : ces instruments dressent le portrait d'un rock qui puise dans les sonorités synthétiques et analogiques pour se réinventer.

Rencontrés précédemment au sein du groupe Sloy, trio rock culte de l'underground français, les deux artistes se nourrissent du même background qui fonde leur culture musicale (Devo, Public Image Limited, Talking Heads, The Cramps) pour en faire aujourd'hui quelque chose de nouveau, dont le paradoxe est d'être à la fois plus pop et plus tordu.

La musique de ces groupes a été si profondément intégrée et digérée, qu'au delà d'une simple influence dont on retrouverait aisément les traces dans chaque morceau, le duo a réussi à développer une véritable personnalité musicale. Tout d'abord par ses compositions pop inventives et parfois minimales. Puis par la scène, où le groupe a largement testé ses morceaux avant d'envisager de les fixer. Et enfin au studio Infernale Machine, avec l'aide de Téo Mannoni, où un minutieux travail de production a pu avoir lieu à partir du moment où le groupe a pris le temps de s'approprier ce lieu aux antipodes du home-studio numérique et d'effectuer un véritable travail de recherche sur le son qu'il voulait donner à ses morceaux. En ce sens, 69 revendique un disque très "produit", dont le son est intimement lié au studio dans lequel il a été réalisé.

Le résultat, aussi ambitieux qu'immédiat, s'avère être un ovni dans le paysage rock actuel. Un creuset réunissant la candeur pop d'une chorale d'enfants ("Novo Rock") à une tension moite et clairement sexuelle ("Lux"). Un solo de guitare frôlant le psychédélisme et un groove métronomique ("Flexy Body"). Un rock entraînant forcément à la danse ("Rock'n Latex", "Dominatrix") et une fausse balade de crooner à la gueule cassée ("Love Excess"). Sans aller jusqu'à passer tous les titres en revue, le plus frappant dans la musique de 69 est cette singularité extrême qui a donné naissance à autant de chansons inclassables, se jouant ainsi des étiquettes comme des époques.

Si les fans de Sloy reconnaîtront forcément le chant fantasque et expressif d'Armand, ainsi que son son caractéristique de guitare, on évitera néanmoins de s'aventurer d'avantage dans des comparaisons hasardeuses entre les univers de ces deux formations, si ce n'est pour souligner l'énergie primale qui anime ces artistes lorsqu'ils jouent du rock à leur façon, radicale et singulière.

Released on ...

01 Novo Rock02' 33"
02 Flexy Body02' 29"
03 Lux02' 58"
04 Rock'n Latex03' 06"
05 Dominatrix03' 06"
06 Love Excess03' 17"
07 Mpop 80 Xplosion04' 33"
08 Two Vox02' 58"
09 Vixena02' 19"
10 No More Musix04' 16"
Légende de la liste de lecture :
  • Vidéo
  • Complète
  • Extrait

Ceux qui ont achetés cette œuvre ont aussi acheté