Écouter la radio
Rechercher sur cd1d.com...
Album

J'y Croyais Pas

Description

Son quatrième album, «J’y croyais pas» sort en 2011, est enregistré comme le précédent en duo avec Gilles FEGEANT, talentueux guitariste de blues qui enrichit les chansons de Fred d’atmosphères et d’intensités jusque-là inconnues dans un album de chansons en français. Amoureux de la liberté, des mots et des sens, Fred ALPI propose effectivement de véritables chansons «à texte», écrites et chantées en français le plus souvent, soutenues par deux guitares qui mêlent rock, blues et folk, acoustique ou électrique. L’énergie qui porte l’ensemble est avant tout celle d’une démarche alternative, et surtout celle de la scène, son domaine de prédilection.

Polyglotte internationaliste, activiste anarchiste, professeur de Kung Fu et de Qi Gong, Fred ALPI exprime en paroles, en actes et en musiques des convictions libertaires éclairées par une poésie directe, subtile et acérée. Très souvent autobiographiques, ses chansons sont à la fois sensibles et enragées. On y trouve aussi de l’humour grinçant et de l’érotisme, et même quelques références philosophiques...

«J’y croyais pas» un album de 15 chansons aux titres évocateurs :
J’y croyais pas, Surveiller et punir, C’est pour ton bien, Entre Vichy et Las Vegas, Joe Hill’s Last Will, Le Fric, la Frime, la Cocaïne, Étranges Abysses, Deus ex Machina, C’était pas un mec pour toi, C.R.I.S.T.I.N.A., T’étais mon chien, Joe Hills sista vilja, Äquinoktium, Lied für Joe Hill

Comme vous le pouvez le comprendre, Fred ALPI, outre ses titres en français, en chante également en anglais, en suédois et en allemand.Enregistré à Paris, mixé à Montreuil par Tristan MAZIRE et masterisé par Drew CAPPOTTO dans les célèbres studios Masterdisk à New York, la pochette et le livret de l’album digipack «J’y croyais pas» sont magnifiquement illustrés par Thierry GUITARD, dessinateur à l’humour noir et rock, ainsi par Patrick PARCHET, photographe au regard attentif.
Une édition limitée de l’album, avec des cartes postales reprenant les dessins et les textes qui y sont associés, est également proposée au public.
Skalpel (la K-Bine) est venu chanter sa version d’Étranges abysses. C’est un rappeur conscient, fils et fier du 93.

Released on ...

Légende de la liste de lecture :
  • Vidéo
  • Complète
  • Extrait

Code de téléchargement

Si vous possédez un code de téléchargement, saisissez-le ici
Vous devez être connecté pour utiliser votre code de téléchargement. N'hésitez pas à créer un compte chez nous.

Ceux qui ont achetés cette œuvre ont aussi acheté